2. La France: son Passé et son Futur

Commentaires

  1. Jonathan a écrit:

    Bonjour Jean-Luc,

    Ta présentation des faits faits me semble tout à fait correcte, je ne connaissait pas l’histoire des assignats et de leur échec mais cela fait déjà quelques années que je connais notre situation économique.
    Il ne faut pas compter sur les gouvernements pour améliorer les choses, ils sont sous le joug du système financier mondial et privés de tout pouvoir de décision avec les textes européens.
    Aujourd’hui nous fonçons droit dans le mur et, comme le montre tes courbes, nous accélérons.
    La seule issue que je pense valable est la sortie du bloc européen et un retour à un Franc qui nous permettra enfin d’équilibrer la balance commerciale, si bien sûr nous redonnons à la banque de France son rôle de 1945.
    Cela représente un risque c’est certain, surtout qu’il sera difficile de gérer les taux de change au début, cependant l’autre alternative qui est d’attendre que tout s’effondre n’est pas moins risqué et suit très bien la logique de « Après moi le déluge » de nos chers « hommes politiques ».

    Et pendant ce temps, les simples citoyens restent désinformés et vivent tous les jours, au moins depuis 2008, avec le mot « crise » en fond sonore dans les médias.
    Cela jour sur l’état d’esprit, la plupart des français sont anesthésiés et ne réfléchissent plus, ils se contentent de répéter ce qu’ils entendent dans les médias, sans un regard critique.

    Merci de nous donner des éléments, de nous rappeler l’Histoire pour nous aider à nous réveiller et prendre des décisions pour agir et ne pas nous retrouver ruiner, nous ou nos enfants.

    • jean-luc.matthys a écrit:

      Malheureusement tout est fait pour sauver l’Euro, quitte à dépouiller les habitants comme en Grèce.
      La majorité pressurisée au max au travail, a besoin de se détendre ensuite, et effectivement peu prennent le temps de comprendre le système qui les rend de plus en plus esclaves…

    • HUBERT a écrit:

      Bonjour ,

      Pour comprendre réellement l’imposture que représente l’europe, je vous invite à consulter le site de :

      U-P-R. FR

      Vous y trouverez quatre principales vidéos conférences , faites par mr ASSELINEAU , ainsi que de
      nombreux articles d’analyses très pertinents.

    • Rodolphe a écrit:

      Bonjour et merci pour nous apporter votre éclairage sur note situation monétaire.
      Malgres des années d’étude économiques je suis toujours très intéresse par des personnes qui, comme vous, êtes capables de simplifier et de rendre l’information accessible au néophyte.

  2. Gerard a écrit:

    La situation de la France est catastrophique !!!… Nous avons confié les rênes du pays à des incapables, à des hommes politiques qui n’auraient jamais dû arriver au pouvoir. Ils ont laissé filer la dette, année après année, en votant consciemment des budgets en perpétuel déséquilibre et en masquant la vérité au peuple. Et la lâcheté à fait son oeuvre.
    Je me suis toujours demandé comment le grand Charles avait pu mettre un homme comme Pompidou dans son gouvernement, sachant quels étaient les états de service de ce dernier ?…
    De Gaulle, si prévoyant, lui qui savait si bien écarter les ennemis de la France, comment a-t-il pu laisser le vers entrer dans le fruit ?
    Ce qui a fait que les banquiers ont pu jusque là, mener à bien leur funestes desseins, c’est justement parce que le pouvoir est concentré entre les mains d’une minorité qui leur est servile et dévouée. A l’opposé comme le démontre si bien Etienne Chouoire, les banquiers n’auraient jamais pu arriver à leur fins, si le pouvoir avait été « dilué » dans la masse du peuple par une vraie démocratie. Une démocratie digne de ce nom. L’emprunt « Or » de Giscard, est un de ces exemples de servilité.
    Est-ce à dire que la démocratie est une utopie ?… pour ma part je ne le pense pas. Car si nous avons une couverture sociale qui nous est enviée à l’étranger, c’est parce qu’après la guerre le conseil de la résistance, a fait qu’on est passé au-dessus de toutes les sensibilités politiques pour justement la mettre sur pieds. Tout l’héritage obtenu ainsi, par les leçons de souffrances,que nous ont légué ceux qui nous ont précédé, est en train d’être détruit à petit feu maintenant. Croyez vous que nous sommes digne d’en avoir hérité ?
    Quand je vois des gens qui se réclament du Gaullisme, adopter des scénarios dignes « des Tontons flingueurs » et qui se prédestinent à diriger la France, c’est parfaitement honteux et minable. Dans ces conditions, il ne faut pas s’étonner… Est-il encore envisageable de voter pour ces gens là ?… ou alors, il faut être débile pour se livrer à cette mascarade qui consiste à glisser un bulletin dans l’urne en croyant à la démocratie et au changement.
    Pauvre France !!… ne m’appelez plus France !!

    • jean-luc.matthys a écrit:

      Mr Chouard a raison de qualifier notre « démocratie » de plutocratie.
      C’est bien l’argent qui gouverne.
      Toutefois je ne suis pas d’accord avec le terme incapable, les banquiers sont au contraire très capables, pour avoir instituer un système aussi frauduleux et avantageux pour eux, en douce, sans que la très grande majorité ne comprenne ce qu’il en est exactement.

  3. jean-louis a écrit:

    Aujourd’hui la prise de conscience est forte, beaucoup de Jean-Luc expliquent les choses avec + ou – de talent avec des variantes mais toujours peu de solutions car la solution est une fractale en formation, elle évolue sous nos yeux au gré de multiples paramètres non maitrisés. Cela peut heurter le citoyen lambda mais tant que celui-ci n’agira pas directement sur le système son rôle sera sans effet notable, hors jeu en quelque sorte, victime consentante et la situation évoluera sans son accord et on peut le parier, contre lui. Le mouvement des indignés était un bon début, faire n’importe quoi , danser dans la rue les nuits entières, refuser de participer à ce naufrage, retrouver la joie, le don, créer le paradoxe, il faut intervenir sur le dessin pour modifier les desseins.

    • jean-luc.matthys a écrit:

      La majorité ne fera la révolution que lorsqu’elle ne pourra plus manger, comme lors du printemps arabe…
      En attendant, il y a peu de chances que ça change.
      A mon sens seul l’individu, via le savoir et la compréhension du système, peut se préparer et sauver sa peau.

  4. gilles a écrit:

    dommage que ces vidéo passent au ralenti pour le débit adsl modeste qui est le mien.

  5. Patrick a écrit:

    Bonsoir,
    Encore une démonstration du pilotage du monde par une oligarchie financière qui profite à une minorité.
    Faisant écho à un commentaire de la vidéo précédente, pourquoi font-ils tout cela ? Le pouvoir de l’argent a -t-il une limite ?
    Mais surtout quel est le modèle économique viable pour l’humanité ? Le communisme a montré ses limites. Le capitalisme est en train de creuser sa propre tombe. Il est impensable de revenir au troc…
    Quel sera le penseur capable de nous donner le modèle pertinent ?
    Beaucoup de questions mais pas de réponses.
    A suivre…

    • jean-luc.m@tthys a écrit:

      Je pense qu’il y a un projet de domination et d’exploitation globale de l’humanité, avec une vision temporelle de plusieurs décades voire plusieurs siècles. L’ignorance du peuple est leur meilleur arme pour faire avancer cet agenda.
      Le modèle de l’abondance, de la connaissance et de l’amour est à mon humble avis le meilleur…
      Mais le modèle actuel est basé sur le manque, l’ignorance et la peur…

  6. JEAN CLAUDE a écrit:

    trés clair sur l’ensemble de l’exposé, mais quelle analyse minutieuse et pertinente pour les années 1972-73 , avec les roles de POMPIDOU et giscard, vivement la prochaine vidéo et merci.

  7. virginie a écrit:

    MERCI de nous ouvrir les yeux et que l’on arrête enfin de faire les moutons de Panurge!!!!!avant de basculer à la dérive si celà est encore possible!!on compte sur toi merci encore

  8. Gerard a écrit:

    Bonjour Jean-Luc,
    Juste un petit rectificatif à propos de mon précédent commentaire… Je n’ai pas écris que les banquiers étaient des incapables, bien au contraire. J’ai simplement écris que ce sont les hommes politiques qui se sont succédés au pouvoir après De Gaulle,en France, qui ont été des incapables. Ils se sont installés aux commandes de la France dans le sillage du grand Charles, en profitant et en bénéficiant du prestige qu’avait su rendre ce dernier à la France, mais n’ont rien fait pour redresser les comptes. Vous même jean-Luc, dans cette vidéo, vous avez présenté le bilan du budget de la France de cette époque en disant: « merci à De Gaulle!! ». N’est-ce-pas ?
    Je ne suis pas Gaulliste et d’ailleurs ça ne veut rein dire, mais je prêcherais plutôt pour les thèses d’E. Chouard.,car je ne vote plus, puisque le vote est devenu une mascarade. Je rappelle à toutes fins utiles,que le grand Charles payait lui-même ses factures d’électricité. CQFD !!… et dans les couches ouvrières de cette époque, on n’hésitait pas à dire, que si le grand Charles était un père pour la nation, il savait être de gauche quand il le fallait, alors que cette appellation droite/gauche n’existait pas à cette époque.
    J’ai connu la France sous De Gaulle et je peux vous dire que cette France là, n’a rien à voir avec celle que l’on a aujourd’hui. Je ne parle pas d’une France que j’aurais connu à travers mes lectures, mais d’une France avec laquelle et dans laquelle j’ai vécu. J’ai très bien connu l’époque où une majorité de français n’avaient pas de compte en banque et tout allait très bien ainsi. J’ai connu l’époque où les salaires étaient versés directement aux salariés et les banquiers d’alors, étaient de bons gestionnaires, plus soucieux de l’épargne de leur clients. Mais de façon sournoise la plupart du temps et petit à petit, les banquiers après De Gaulle ont forcé les politiques à voter des lois en leur faveur, qui enfermaient les citoyens dans le carcan que nous connaissons aujourd’hui… Il n’est pas un homme politique qui par la suite à fait front comme de Gaule, pour protéger la France et son peuple,autant qu’il les aimait. Bien au contraire, aujourd’hui nous n’avons que des ambitions carriéristes, de la lâcheté et de la servilité au pouvoir.
    A noter également, que plusieurs générations de banquiers, les grandes puissances financières, les grandes banques, la famille Rotshild,etc… ont planifiées depuis des lustres ce Nouvel Ordre Mondial. Ils ont pris par conséquent de grandes longueurs d’avance sur le reste de l’humanité pour asseoir leur funeste empire, mais il n’y arriveront pas. S’ils avaient été des incapables ça se saurait.
    Si il y a eu, et existe encore, des têtes pensantes au sein des institutions financières, celles-ci se retrouveront confrontées un jour ou l’autre à leur propre pièges qui se refermera sur eux.

    • jean-luc.matthys a écrit:

      On est bien d’accord…
      Depuis De Gaulle ce sont les banquiers qui ont choisi les présidents, c’est « normal » que ceux ci leurs soient aussi favorables.

  9. Salut Jl

    connaissez vous un petit pays d’amerique du sud? L’equateur… leur histoire recente est assez…je dirais revolutionnaire…

    Pour commencer le president rafael correa a vire le representant du fmi en l’expulsant du pays, apres il a déclaré ouvertement qu’il ne payerait plus aucun interet sur la dette du coup les bons de l’etat on fortement devalué ce qui a permis a l’etat equatorien de rachetter sa propre dette mais a un prix derisoir… Je resume tres rapidement mais tout cela pour dire qu’il y a des pays qui font un doit d’honneur aux creancies du monde!

    A tous ceux qui lisent ceci aller voir sur youtube en cherchant debtocracy… Ça parle de la dette de la grece et de l’exemple de l’equateur…

    A lire aussi fr.m.wikipedia.org/wiki/Rafael_Correa#section_3 la notion de dette odieuse est interessante….

    Bonne lecture a tous

    merci Jean Luc

    • jean-luc.matthys a écrit:

      Oui l’équateur, le chili aussi, semblent se dissocier des états unis, et un certain nombre d’américains voyant la montée du fascisme aux Etats-Unis y émigrent.

  10. Hello, vidéo intéressante quoique un peu déprimante. Banque, et Etats qui empruntent et se revendent les dettes entre-eux c’est digne du serpent qui se mord la queue. Au milieu les français qui paient. On attend vite les solutions dans un prochaine vidéo à venir 🙂

  11. Gilles a écrit:

    Bonjour,

    Vidéo éducative car peu de gens de comprennent le système bancaire dans la population. Quand on le comprend on s’aperçoit de l’arnaque et de sa gravité. Tout cela se finira sans doute assez mal pour la grande majorité des citoyens comme tu le dis : taxes confiscatoires et hyperinflation.

    Plus que les banquiers, je dirais que c’est un petit noyau de personnes qui contrôle l’ensemble mais on tombe alors dans d’autres théories. Quand ceux qui nous gouverne prennent des décisions contraires aux intérêts communs des gens, on peut s’inquiéter. Mais le temps n’est plus à l’inquiétude, tous aux abris …

    Gilles

    • jean-luc.matthys a écrit:

      Si la majorité comprenait le système on pourrait espérer un bankrun massif et une révolution…
      Le dernier appel au bankrun a montré que c’est bien une toute petite minorité qui comprend…

  12. Jean-Luc,

    Merci pour cette vidéo très intéressante qui fait froid dans le dos.
    Comme on dit « Bien heureux sont les simples d’esprits »… plus on voit les dessous du système, plus on se dit que nous sommes des piegeons, des vaches à lait et des moutons.

    J’imagine que toute cette saga en vidéo te prends beaucoup de temps, je t’ai écris il y a quelques semaines pour l’achat de SCPI afin comme tu le dis très judicieusement sur ton blog de se prémunir de tout ça, mais tu ne m’a pas encore répondu. Le travail de fourmis que tu réalise doit te prendre tout ton temps. En tout cas j’ai vraiment hâte que tu me répondes pour faire affaire avec quelqu’un d’intègre qui prend le temps d’expliquer et de respecter son prochain.

    Merci pour tout!
    Marc.

    • jean-luc.matthys a écrit:

      Oui faire face à la réalité n’est pas agréable.
      Mais la subir sans être préparé sera bien pire.
      Je t’ai répondu par email, désolé pour le retard, en effet les videos me prennent beaucoup de temps 🙂

  13. alain a écrit:

    Bonjour Jean Luc,
    Merci pour cette seconde vidéo avec des infos captivantes, j’ai mal à la France et à l’Europe, vivement ta prochaine vidéo,,,
    Alain

  14. Bruno a écrit:

    Bonjour Jean-Luc,

    Beau travail de pédagogie…Les faits sont têtus…
    Merci pour ce travail et tes éclairages!
    Bien à toi,

    Bruno

  15. DANIELE a écrit:

    Bonjour,
    Très intéressantes vos vidéos . Je pense que le systeme bancaire va faire comme à chypre et qu’il faut vite retirer le maximum d’argent de la banque , pour ceux qui en ont beaucoup , investir dans l’immobilier car à mon avis c’est la seule chose qui permets de conserver ses biens , qu’en pensez vous ?
    Merci,
    cordialement,
    Daniele

    • jean-luc.matthys a écrit:

      Je pense qu’en effet il est sage de retirer une partie de ses fonds des banques. Concernant l’immobilier il convient d’être prudent, car la tendance est légèrement baissière malgré des taux d’intérêts au plus bas.

  16. Lionel a écrit:

    Merci pour cette vidéo très intéressante et qui éclairera bien des internautes. Il est clair que les politiques après De Gaulle ont vendu le pays aux puissances d’argent qui indirectement font les lois à leurs profits. Je pense qu’il faut purement et simplement supprimer l’argent, ne plus parler de croissance et que le seul intérêt à prendre en compte soit celui de l’Homme. Je pense que l’argent est révélateur d’une civilisation de primitifs, s’il existe des mondes plus évolués dans l’univers (ce que je crois) ils ont sans doute abandonné depuis longtemps l’argent.
    bon courage dans ton travail, il est profitable d’éveiller les consciences.

  17. Laurent a écrit:

    JEAN LUC PRESIDENT!!! Plus sérieusement, cette mise au point sur notre situation économique est trés importante. Le jour ou ça va tomber, il ne faudra pas se tromper de cible: Laissez les étrangers, les homos, les RSI tranquilles, et nettoyons les Politiques qui nous ont vendu au grand capitalisme!
    Soutenons M. Matis et diffusons autour de nous ces infos.
    Bravo à lui, et toi, tu fais quoi?

  18. Bonjour Jean-Luc. Bravo et merci pour les vidéos.

    @Jérôme Hachette : « Dans un tel contexte, il ne faut acheter que des SCPI de bureaux et commerces et surtout pas de logements. C’est très certainement ce que Jean-Luc préconise, d’autant plus que les logements offrent un rendement net après impôt, dérisoire. »

    Après un effondrement de l’économie, mes craintes sont les suivantes :
    Les entreprises et commerces seront-ils toujours en état de payer leurs loyés? Ces SCPI vaudront-elles encore quelque-chose? En ces conditions, les bureaux et commerces continueront-ils à être correctement entretenu? Combien de temps avant que ces SCPI retrouvent une rentabilité positive? Doit-on vendre maintenant nos SCPI de bureaux et commerces mais pour acheter quoi…?

    SCPI de bureaux et commerces : bon placement ou mauvais placement en période de risque d’effondrement économique?

    Moi aussi, j’ai hâte de connaître l’avis de Jean-Luc sur le sujet…

    • jean-luc.m@tthys a écrit:

      les scpi ne sont qu’un placement parmi d’autres, certaines sont bonnes, d’autres mauvaises, certaines adaptées à la situation de l’investisseur, d’autres non…

  19. xavier a écrit:

    Bonjour Jean luc,

    J’aime beaucoup tes vidéos qui expliquent bien ce problème mais aucun de nos politiques ne vont le résoudre. Tu penses quoi de l’immobilier aux usa ?

    Cordialement,
    Xavier

  20. nicolas a écrit:

    Bonjour,

    je pense qu il serait judicieux de creer une association qui nous permettrez de nous rassembler et discuter de tout ca concretement .

    L union fait la force …

  21. Valérie a écrit:

    Merci Jean-Luc, c’est particulièrement généreux et courageux… de ta part de partager ton savoir avec le plus grand nombre d’entre nous.
    Avant de t’écouter, je ne comprenais rien à la dette.
    Avec tes vidéos, tout devient compréhensible.
    J’ai vraiment hâte de suivre ta formation et j’économise pour cela. Encore bravo Jean-Luc pour tes explications.
    Par ailleurs, j’ai parlé à un ami de tes vidéos ainsi que de ta formation qui permet d’être armé pour ne pas tout perdre le jour où le système s’effondrera ; il réside à l’étranger (6 mois en France et 6 mois au soleil). D’autres amis, connaissances et relations pourraient également être intéressés pour suivre ta formation.
    Comment veux-tu procéder pour leur faire connaître ?
    Enfin, j’ai deux questions : tu estimes qu' »il est sage de retirer une partie de ses fonds des banques » ; mais si le système s’effondre, la partie que l’on aura laissé à la banque ne sera-t-elle pas perdue ? Il paraît que les banques ne rembourseront que 2 000 € par personne spoliée Et où mettre en sécurité la plus grosse partie retirée ?
    Merci de ta réponse.
    Bien cordialement.

  22. Valérie a écrit:

    Nicolas,
    Depuis que j’ai visionné la première vidéo de Jean-Luc, j’ai pensé la même chose : créer une association pour permettre au plus grand nombre de comprendre le système financier et créer des groupes de travail composés d’experts ET de non experts pour trouver un système économique idéal, où le mot « croissance » n’existerait pas et dont la pierre angulaire serait le Bonheur des Humains.

  23. Berthe a écrit:

    Merci pour le cours d’histoire sur la monnaie en France malgré la mauvaise qualité des vidéos.
    C’est très enrichissant. Je suis consciente qu’il faut faire quelque chose de sérieux, d’efficace pour que la situation économique et financière s’améliorent. Mais ce n’est pas facile. On n’a qu’à regarder l’attitude des élus politiques et des banques en France, comme dans beaucoup de pays. Avec ces mentalités là les choses ne sont prêtes de s’arranger.

  24. François a écrit:

    Bonjour Jean Luc,

    Il est certain que notre libre arbitre est aujourd’hui très important à assumer en conscience !

    Ensuite, le salut semble être de redonner du sens (localement) à ce que l’on fait.

    Informer pour s’organiser et relocaliser à échelle humaine( notre capacité à innover joyeusement est sollicitée) :

    – cf. monnaies alternatives qui se développent beaucoup avec succès en France et à l’étranger

    – développement des SEL et autres solutions de troc temps

    – les campagnes (et les villes aussi pour une survie indispensable) vont voir fleurir l’agroécologie et les cultures vivrières. (AMAP). La chute des banques des gouvernements scélérats, de l’économie de croissance et donc de l’énergie fossile polluante c’est aussi le champ libre enfin pour les énergies renouvelables et l’energie gratuite issue du vide quantique…

    LE PARTAGE et la SOLIDARITE seront des maitres mots c’est à ce prix…

  25. Bonjour, Jean Luc, très intéressant et instructif, j’aimerais que beaucoup de jeune voient et entendent ce genre de vidéo à la place de s’abrutir devant « secret sto… « bip

    J’apprécie tes vidéos. je m’intéresse et me forme à la finance ainsi qu’à l’investissement et je dois dire qu’il est difficile de choisir parmi les différentes options. L’investissement immobilier à long terme me parait assez dangereux car vraiment plus à l’abris d’un crash immobilier mais qui dit crash immobilier dit que ce sera lié à un effets domino. L’investissement à court terme sous forme achat revente avec plu value me semble la meilleure option, qu’en penses tu ?

    Je pense à investir dans du terrain non constructible pour le faible coût d’achat. Que penses tu de ce type d’investissement ? Même s’il reste difficile à valoriser il n’en reste pas moins un investissement assez prudent et sécurisé il me semble !!

    Merci d’avance pour ta réponse et ta sentence !! 🙂

    Amicalement

    Steve

  26. anne marie a écrit:

    vous parler de confiscation de l’argent que l’on à en banque par l’état
    et si on investi cet argent dans l’immobilier qu’es ce que l’état peu faire?

  27. Je m’aperçois que tout le monde pose les mêmes questions sans avoir de réponse.
    Il faut informer le plus grand nombre de citoyen pour une vraie prise de conscience et par l’effet domino peut-être que la masse de gens pourra stopper l’effet pervers de nos politiques.
    Mais le mal est fait et on n’y laissera tous des plumes, si on ne meurt pas avant!

  28. Laurent a écrit:

    Bonjour.
    Effectivement, tout ce que je lis ici me confirme ce que je sens sans les éléments pour l’objectiver (sauf que je paie de plus en plus).
    Cela fait bien longtemps que je me dis que nos anciens paradigmes mentaux explosent comme les bulles financières : on vit avec des références psychologiques liées à de la soumission féodale à un seigneur qui fait payer la protection contre paiement (modèle patriarcal à bout de souffle, les seigneurs ne protègent plus qu’eux-mêmes), et nous sommes en France spécialistes de cela : vouloir élire un chef qui prenne toutes les décisions, pour ensuite lui reprocher son manque d’interventionnisme là où l’on ne décide rien soi-même, puis lui couper la tête, et retrouver une nouvelle figure patriarcale sur laquelle tirer aussitôt après…Hollande est parfait dans son rôle de Louis XVI, il lui ressemble en tous points.
    En fait en comprenant la finance, on voit tout ce qui sépare les réflexions philosophiques de la réalité concrète des choses. Il faudrait repenser la finance avec une vraie sagesse du cœur, le voir comme un moyen et non une fin.
    Ce qui est intéressant, est de voir le rôle des banques, et du système financier à travers toutes les crises et guerres : il y a toujours un gros truc en cours en arrière plan, et surtout des faillites déguisées.
    Après, je me pose depuis longtemps un conflit éthique : j’ai du mal avec la pensée de gagner de l’argent avec des actifs de façon passive…oui, ça peut paraître idiot et culpabilité judéo-chrétienne, tout ça tout ça, mais je me rends compte que tout mon être résiste à cette idée, si elle n’est pas sous-tendue par un projet altruiste derrière. D’un autre côté, laisser de l’épargne sur un compte bancaire, est donner un pouvoir à celle-ci, donc dès qu’on le sait, on ne peut plus ignorer les conséquences de nos actes…mais c’est difficile de choisir que faire, je trouve!
    Pour ma part, vivant à la campagne depuis 2003, je pense que les problèmes de la financiarisation excessive concerne surtout les gens qui ne vivent plus connectés avec les réalités terriennes (et aussi spirituelles, sans planage new age) de ce monde, ceux pour qui la vie est gagner du fric, et consommer pour oublier la souffrance…et que le vrai défi est de construire son autonomie matérielle aussi par du savoir faire, de l’actif travail (faire son jardin potager, bricoler, construire son autonomie énergétique), bref, se rappeler que le travail peut aussi être un liberté si on choisit où l’on va et ce qu’on fait.
    J’ai aussi le sentiment que la volonté d’accumuler est aussi une bulle, cependant il faut savoir où placer ses billes pour ne pas être perdant, en gros comment vivre avec les vices du système, mais sans se faire vicier soi-même.
    J’attends par exemple qu’une banque comme la NEF devienne une vraie banque, et que de nouveaux modèles se développent, comme le crowdfunding…ici nous avons une association, qui fait des ateliers d’art, de la méditation, et veut développer d’autres projets pour une vie plus naturelle et heureuse (stages peinture, vannerie, manger les plantes du jardin, etc…). Nous avons des gens qui peuvent peu payer parfois, confrontés à des difficultés profondes…nous avons donc des échanges non monétaires, mais échanges quand même.
    Si tu penses qu’il y a un vrai projet de domination des peuples, comment concilier cette vision avec le modèle d’abondance, de connaissance et d’amour dont tu parles, qui est pourtant une valeur que je partage?
    Merci en tous cas pour ces éléments très instructifs et synthétisés de manière très pédagogique et simple sans être simpliste.

  29. thierry a écrit:

    Nous ne sommes pas gouvernes par des incapables comme certains le pensent mais par des gens aux ordres des banquiers.
    Les presidents apres de Gaulle sont choisis par ces banquiers (ou sponsorises par eux) puis elus par ceux d’entre nous qui pensent avoir emis un avis politique avec un bulletin de vote.
    En fait, a droite ou a gauche c’est un pion des banquiers qui est mis en place pour creer de la dette au profit des seuls banquiers.
    Maintenant la seule solution pour sortir de ce syteme d’asservissement est de mettre en prison les banquiers et rembourser la France avec les avoirs de ces voleurs.
    Pas facile car ils detiennent 80% de l’economie et controlent tous les secteurs et en particuliers les medias pour nous manipuler.
    Pas facile mais c’est la seule solution.

  30. vrbina a écrit:

    bonjour jean-luc

    merci bien pour ces vidéos bien fait
    les choses sont bien expliquées d’un façon très clair
    que ce que vous pensez sur placement de l’actif tangible comme de vins?
    est-ce qu’on faut retirer son argent ou attendre que le delai passe?
    merci d’avance de votre réponse
    excellente journée

    • jean-luc.m@tthys a écrit:

      les gfv (groupement foncier vinicole) ont une faible rentabilité, faible liquidité, risque élevé, et faible motivation pour les entreprises de déclarer un profit élevé… bref je déconseille, ou alors à considérer comme une dépense plaisir

Exprimez vous!

*